{"src":"https:\/\/www.veryapte.com\/wp-content\/uploads\/2020\/02\/iStock-642501464-2.jpg","id":"6180a070c2aa55301b85fa7da62dac9b"}

Laurence a dépassé ses appréhensions

Posté le 26 février 2020

Après 20 ans passés au Crédit Immobilier de France, Laurence craignait d’affronter les nouvelles modalités de recrutement et de se lancer à nouveau sur le marché de l’emploi. Grâce au parcours EIC, elle a pu retrouver rapidement un poste qui lui correspond parfaitement.

Quels sont les éléments fondateurs d’un accompagnement EIC réussi selon vous ?

Sachant que j’étais en poste depuis plus de 20 ans au CIF, et que j’en étais restée aux lettres manuscrites de motivation par voie postale… Je me posais beaucoup de questions sur les nouvelles normes du marché de l’emploi. Mais grâce à l’accompagnement EIC, j’ai pu laisser mes inquiétudes de côté. Il faut donc s’ouvrir à la nouveauté et ne pas avoir peur ; l’accompagnement sert justement, entre autres, à maîtriser les nouveaux usages.

Cela m’a donc servi pour appréhender plus facilement les nouvelles façons de rechercher du travail, de consulter les sites d’emploi et de mettre en avant mon expérience pendant ces vingt années passées au CIF. J’ai notamment appris comment souligner mes réalisations et j’ai bénéficié d’excellents conseils avant et après avoir trouvé mon nouvel emploi.

Je craignais de trouver un travail moins bien payé, dans une banque avec une ambiance moins agréable, alors que j’étais très heureuse dans mon travail au CIF. Je m’inquiétais aussi de devoir faire à nouveau mes preuves. Mais ce programme offre une sécurité puisque je pouvais – dans le cas où l’expérience se serait mal passée – revenir dans mon ancien poste, au moins pour un temps.


Quels conseils pourriez-vous donner à une personne qui hésiterait à passer par cette étape ?

Je conseille vivement de s’investir dans ce projet, car cela ne coûte rien. L’EIC ne peut apporter que des éléments positifs, notamment grâce au recul sur sa situation, permis par l’accompagnement. Cela vous donne la possibilité d’ouvrir les yeux sur certains aspects.

Aujourd’hui, où en êtes-vous dans votre parcours ?

Je suis en poste depuis 3 ans dans une banque, Milleis, au service des prêts également. J’ai eu la chance de rebondir tout de suite après, dans un poste qui me correspond parfaitement. Toutes mes craintes se sont alors dissipées. Je travaille dans un excellent cadre, mon travail demande de la polyvalence…. Pour résumer, je n’ai rien perdu et je me sens pleinement à ma place !


Auriez-vous un mot, une phrase ou une image pour définir ou illustrer votre expérience (parcours EIC) ?

Je dirais que l’EIC offre un accompagnement positif à tout point de vue. Il faut évidemment en profiter, pour obtenir des conseils pertinents sur son parcours professionnel et sur ses envies profondes.