{"src":"https:\/\/www.veryapte.com\/wp-content\/uploads\/2018\/02\/pexels-photo-196644.jpeg","id":"ed4c929462afe28985ccde76d52a15d3"}

Passerelle : des fusions couronnées de succès !

Posté le 14 février 2018

Depuis un an, le Crédit Immobilier de France a lancé le chantier « Passerelle ». Son but : fusionner différents établissements du groupe et transférer les activités d’une entité à une autre.

En 2016, lors de la présentation du plan de réorganisation du réseau, il a été annoncé la fermeture en 2017 des établissements d’Ile de France, de Bretagne, d’Ouest et de Centre-Est. Sur ces 4 établissements, 2 ont été « absorbés » par l’établissement situé à Marseille.

« Les salariés de l’établissement de Marseille ont accueilli des milliers de dossiers de clients, appris de nouvelles procédures et réalisé de multiples recettes suite aux différents chargements informatiques. Un chantier colossal et totalement nouveau pour les équipes ! C’est assez exceptionnel qu’une structure puisse absorber les dossiers des clients de deux établissements en moins d’un an, tout en assurant parfaitement son activité quotidienne ! » s’enthousiasme Thierry Gillouin, directeur général délégué de l’entreprise.

Ces deux fusions ont chacune été pilotées par un comité opérationnel composé à part égale de membres de l’établissement repreneur et de l’établissement cédant. Comité lui-même encadré par une équipe dédiée d’organisateurs localisés à Paris. « Notre mission consistait à accompagner les équipes dans le processus de fusion, d’en construire les différentes étapes, de veiller au respect du calendrier et surtout de créer les conditions optimum pour que cédants et repreneurs travaillent ensemble, en confiance, partagent les même enjeux et co-construisent la solution », nous explique Emmanuel Valette, responsable du projet Passerelle.

Tout ceci s’est fait progressivement. « Nous avons d’abord fait des ateliers au siège autour de diverses problématiques : métiers, organisationnelles, etc. Les équipes ont pu se rencontrer, établir le calendrier et réfléchir ensemble sur la meilleure manière de mener à bien le transfert des dossiers. Les collaborateurs se sont tous concentrés sur leur objectif commun à savoir : assurer la continuité de l’activité. »

La mise en place du chantier Passerelle

Toutes ces personnes n’ont pas hésité à se rendre sur les différents sites pour comprendre les méthodes de travail de chacun, mesurer les écarts, expliciter les spécificités régionales, mais aussi « établir un rapport de confiance et être à leur écoute car nous étions ceux qui reprenions leur travail. Grâce à cela, il n’y a eu aucune réticence de la part des équipes », précise Jean-François Bedos, directeur de l’établissement de Marseille.

Parallèlement, il y a eu un important travail d’harmonisation informatique. Il a fallu donner accès aux bases de données aux établissements concernés et les fusionner. « Nous avons récupéré au fur et à mesure les encours puis les contentieux. Notre charge de travail s’est intensifiée progressivement. La fusion n’a donc pas été brutale. Ainsi, nous avons pu tester, réajuster et rectifier les dysfonctionnements si besoin. »

Un chantier qui développe les talents

Ce chantier a permis aux collaborateurs d’acquérir des compétences en gestion de projets longs, transversaux et pluridisciplinaires. Il y a eu une montée en puissance de la planification opérationnelle des équipes. Elles ont gagné en autonomie, en force de proposition et en rigueur. « Les salariés ont fait preuve d’une implication rare, d’une écoute et d’une bienveillance exceptionnelles. Ils ont su gérer cette situation complexe avec un professionnalisme et une humanité exemplaires ! » précise Jean-François Bedos. Certains salariés ont développé des compétences dans le domaine managérial opérationnel (animation de réunions, participation au comité de pilotage, élaboration de compte-rendu, etc.) et en conduite du changement.

Ce projet est aussi très enrichissant pour l’équipe d’organisateurs : « Travailler sur les fusions de nos établissements dans un contexte de gestion extinctive avec un rythme de transformation aussi soutenu est une expérience incroyable ! Nos équipes se sont confrontées aux situations les plus dures techniquement et émotionnellement et elles ont réussi à accompagner le changement de façon exemplaire, elles ne peuvent qu’en être fières ! 

" Nos équipes ont acquis depuis 4 ans une richesse professionnelle impressionnante qui leur donne une forte maturité "
Emmanuel Valette, Responsable du projet Passerelle

Il est évident qu’à l’extérieur, elles sauront appréhender parfaitement n’importe quelle situation positive ou négative », nous expose Emmanuel Valette.

Ces fusions ont été des réussites pour deux raisons majeures. Tout d’abord, les équipes ont parfaitement tenu la cadence tout en assurant leurs activités quotidiennes. Mais surtout, « nous avons réussi à donner du sens et à mettre tous les salariés au cœur de ce projet et à fédérer tous les acteurs malgré le contexte délicat d’un cessation d’activité. C’est un beau succès ! ».

#fusions #projet #talent #chefdeprojet #chantierpasserelle