{"src":"https:\/\/www.veryapte.com\/wp-content\/uploads\/2020\/07\/iStock-1167802841-1.jpg","id":"e11d42c507cd14aff69b82fabf8c8a59"}

Pour Nicolas, la proactivité a montré son efficacité

Posté le 10 juillet 2020

Quels sont les éléments fondateurs d’un accompagnement EIC réussi selon vous ?

J’ai eu la chance, dans un premier temps, de bien m’entendre avec le consultant. Mais je n’ai pas tout mis dans cet accompagnement. Pour moi, c’est un tout : faire preuve d’une volonté personnelle et accepter de l’aide par ailleurs.

Je souhaitais retrouver un travail dans les meilleurs délais. J’ai donc assisté à l’ensemble des ateliers proposés par le Crédit Immobilier de France. Car je voulais absolument m’inscrire dans une dynamique de recherche d’emploi immédiate.

Dans tous les cas, je suis resté actif car, malgré la baisse de travail dans mon service, j’étais secrétaire du CE* et élu du CCE*, et les réunions se déroulaient régulièrement. Il est en effet essentiel de maintenir un niveau de travail conséquent et de se rendre à tous les ateliers, quel que soit le sujet.

Quels conseils pourriez-vous donner à une personne qui hésiterait à passer par cette étape ?

L’accompagnement EIC nous donne la possibilité d’échanger, de bénéficier d’un œil extérieur, du recul sur nous-mêmes. D’une certaine manière, c’est une forme de challenge, d’entretien personnel. Cela permet de rester dans une vie active, dans une posture professionnelle. Car il faut se rendre aux réunions, être à l’heure, préparer des éléments, comme au travail. Saisissez cette chance !

Aujourd’hui, où en êtes-vous dans votre parcours ?

J’ai quitté le Crédit immobilier de France le 8 janvier 2018 et je n’ai pas connu de période de chômage ni de congé de reclassement. Comme je le souhaitais, j’ai retrouvé un poste à ma sortie du CIF. Au cours d’une soirée APEC Connect, j’ai rencontré la DRH d’une jeune entreprise qui m’intéressait et cela a fonctionné. Depuis deux ans, je suis Responsable opérations chez Evollis. Je manage aujourd’hui une dizaine de collaborateurs, soit une belle progression en 24 mois.

Auriez-vous un mot, une phrase ou une image pour définir ou illustrer votre expérience (parcours EIC) ?

S’investir de manière proactive pour obtenir les meilleurs résultats, voilà mon crédo. Il faut accepter le changement et prendre cette évolution du bon côté. Dans cet accompagnement, l’important est aussi d’affirmer sa volonté de trouver un emploi.

*CE :Comité d’entreprise

*CCE : Comité central d’entreprise